top of page
Rechercher

Décret pour le port du masque ou du couvre-visage obligatoire

Un mot du Réseau

~ Dernière mise à jour: 3 août 2020 ~

Le gouvernement du Québec a annoncé que le secteur des soins thérapeutiques, dans lequel il a inclut la massothérapie, la kinésithérapie et l’orthothérapie, pourra reprendre ses activités le 1er juin 2020 partout au Québec. Le retour au travail doit toutefois se faire selon les directives de l’Institut National de la Santé publique du Québec (INSPQ), du gouvernement du Québec et de la CNESST. De plus, le Réseau s’est joint à plusieurs autres associations afin de produire un protocole de normes sanitaires adapté à la massothérapie qui permettra de mettre en place les nouvelles normes de la pratique en lien avec la COVID-19. Nous vous invitons à prendre connaissance de l’ensemble des documents et des outils qui se trouvent sur cette page afin de bien vous préparer.

Visitez la foire aux questions au bas de la page pour y trouver les réponses aux questions les plus fréquentes. Nous mettons régulièrement à jour l’information qui s’y trouve.

Décret pour le port du masque ou du couvre-visage obligatoire

À la suite de l’annonce du port du masque obligatoire dans les lieux publics fermés qui est entré en vigueur le 18 juillet, le Réseau a reçu plusieurs questions de la part des membres. Le Réseau a donc communiqué avec la santé publique afin de clarifier la nouvelle directive pour les massothérapeutes.

Nous avons finalement obtenu une réponse de la part de la santé publique. Le décret gouvernemental s’applique pour toute clientèle présente dans « tout lieu qui accueille le public», incluant les cabinets privés de professionnels dans une résidence privée. Ce qui veut dire que vos clients doivent porter le masque ou le couvre-visage lorsqu’il se présente à leur rendez-vous.

De plus, la santé publique nous a informés que le client doit porter le masque ou le couvre-visage en tout temps, sauf pendant la durée du soin qui le nécessite. Ce qui représente un changement important pour ceux et celles qui avaient décidé de rendre optionnel le port du masque ou du couvre-visage à leur client à la suite de l’annonce des modifications apportées aux recommandations intérimaires de l’INSPQ. Le décret gouvernemental, tant qu’il sera en vigueur, prévaut sur les recommandations intérimaires.

Quand est-ce que mon client peut retirer son masque ou son couvre-visage?

La direction de la santé publique du Ministère de la Santé et des Services sociaux nous a confirmé que le masque ou le couvre-visage peut être retiré pendant la durée du soin qui le nécessite. Le masque ou le couvre-visage peut être retiré quand:

  • vous massez le visage;

  • le client est couché sur le ventre.

Nous vous invitons à continuer d’exercer votre jugement professionnel afin de déterminer si le masque ou le couvre-visage nécessite d’être retiré lors de certaines manœuvres.

Qui peut être exempté du port du masque ou du couvre-visage?

Certaines personnes ne sont pas visées par l’obligation de porter le masque ou le couvre-visage, comme:

  • « les enfants de moins de 12 ans. Toutefois, le port du masque ou du couvre-visage est recommandé pour les enfants de 2 à 11 ans. Il est non recommandé pour ceux de moins de 2 ans;

  • les personnes dont la condition médicale particulière empêche le port du masque ou du couvre-visage.

    • les personnes qui sont incapables de le mettre ou de le retirer par elles-mêmes en raison d’une incapacité physique,

    • les personnes qui présentent une déformation faciale,

    • les personnes qui, en raison d’un trouble cognitif, une déficience intellectuelle, un trouble du spectre de l’autisme, un problème de toxicomanie ou un problème de santé mentale sévère, ne sont pas en mesure de comprendre l’obligation ou pour lesquelles le port du masque ou du couvre-visage entraîne une désorganisation ou une détresse significative,

    • les personnes qui présentent une affection cutanée sévère au niveau du visage ou des oreilles qui est aggravée significativement en raison du port du masque ou du couvre visage. »*


« Par ailleurs, les personnes souffrant d’une condition chronique, incluant les maladies cardiovasculaires et les maladies pulmonaires, ne font pas partie des personnes exemptées de porter le masque ou le couvre-visage. Lorsque cela est possible, ces personnes devraient privilégier l’utilisation du masque de procédure puisqu’il offre une meilleure protection contre le virus. »*

Pour lire l’information intégrale concernant le port du masque ou du couvre-visage obligatoire dans les lieux publics fermés, nous vous invitons à consulter le site web du gouvernement du Québec.

2 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page